Commissariat: Jean-Marc Avrilla & Eric Mangion.   • Artistes : Pascal Broccolichi & Lars Fredrikson, Vincent Epplay & Robert Malaval & Les Rolling Stones, Jérome Joy & Jean Dupuy, Ludovic Lignon & Lars Fredrikson, Arnaud Maguet & Sun Ra, Arnaud Maguet & Soft Machine & Jean-Jacques Lebel, Arnaud Maguet & Richard Prompt, Isabelle Sordage & Éléonore Bak, Isabelle Sordage & Éliane Radigue, Gauthier Tassart & Thomas Köner, Gauthier Tassart & Jean-Pierre Massiéra, Christian Vialard & Yves Klein, The Bells Angels.   Soixante ans de création sonore et musicale sur la Côte d’Azur et au-delà. Cette publication est l’aboutissement d’une recherche sur les pratiques sonores et musicales sur la Côte d’Azur des années 1950 à nos jours. Mené à partir de 2007 par Jean-Marc Avrilla, rejoint en 2009 par Éric Mangion, ce projet n’a cessé d’évoluer jusqu’en 2013. Son principal objet reste l’exposition éponyme organisée à la Villa Arson en 2011, qui a réuni une trentaine d’artistes. Les responsables de la recherche n’ont pas souhaité organiser une exposition hagiographique, composée uniquement d’archives.   Ils ont confié le traitement de l’histoire à des jeunes artistes qui ont, chacun, interprété une œuvre ou une séquence du passé, donnant lieu à une quinzaine de duos et de trios d’artistes / musiciens (Pascal Broccolichi & Lars Fredrikson, Vincent Epplay & Robert Malaval / The Rolling Stones, Vincent Epplay & Opération Re-re, Jérôme Joy & Jean Dupuy, Jérôme Joy & Collective Jukebox, Ludovic Lignon & Lars Fredrikson, Arnaud Maguet & Sun Ra, Arnaud Maguet & Jean-Jacques Lebel / Soft Machine, Arnaud Maguet & Richard Prompt, Isabelle Sordage & Éliane Radigue, Isabelle Sordage & Éléonore Bak, Gauthier Tassart & Thomas Köner, Gauthier Tassart & Jean-Pierre Massiéra, Christian Vialard & Yves Klein).   Jean-Marc Avrilla et Éric Mangion ont également invité le collectif The Bells Angels (Simon Bernheim et Julien Sirjacq) à produire une pièce sonore (Dans le labyrinthe), à participer à la scénographie de l’exposition, tout comme à sa médiation grâce à un ensemble d’informations collectées pendant les mois de leur résidence sur place. C’est une partie de ces documents qui est publiée ici. On y retrouve les artistes déjà cités mais aussi Luc Ferrari, Michel Magne, Michel Redolfi, Céleste Boursier-Mougenot, Pierre Beloüin, Pierre-Laurent Cassière, Benjamin Blaquart, Jérôme Grivel, les Stranglers, les Playboys ou les Dum Dum Boys, tout comme des références aux concerts Fluxus, à Daniel Caux et aux Nuits de la Fondation Maeght, au Festival Manca, à Mood, aux ateliers de Clans, au Dojo, à La Station, à Locus Sonus, aux labels Tiramizu et Les Disques en Rotin Réunis, au Zona Archives de Maurizio Nannucci, ainsi qu’à l’exposition pionnière Murs du Son produite à la Villa Arson en 1995 par Jean-Philippe Vienne.   Cette publication s’est construite au fil du temps par The Bells Angels comme une cartographie non stable, dépassant très souvent les limites de la Côte d’Azur. Des textes ont été commandés à Julien Bécourt, Alexandre Castant, Philippe Robert, Thibaut De Ruyter. On y découvre des frontières poreuses et mouvantes entre les styles, les artistes et les époques. Ont été privilégiés les récits des expériences et l’esthétique du fragment, rendant ainsi hommage à Daniel Charles, philosophe et musicologue, enseignant à l’université de Nice durant de nombreuses années, qui a tant marqué les esprits par sa conception aérée et aérienne de la musique et des pratiques sonores de notre temps.Publié suite à l’exposition éponyme à la Villa Arson, Nice, de juin à octobre 2011.   Les presses du réel – domaine Art contemporain  – collection Villa Arson (Nice)Edité par The Bells Angels (Simon Bernheim & Julien Sirjacq).   http://www.lespressesdureel.com/ouvrage.php?id=2931&menu=   https://etiennebonhomme.bandcamp.com/album/dans-le-labyrinthe